Améliorer l’engagement des collaborateurs

L’engagement collaborateur est une priorité des Ressources Humaines. Fidéliser, motiver et apporter un sentiment d’appartenance à ses collaborateurs doit être une action de tous les instants en entreprise. En effet, un collaborateur engagé sera plus productif, plus loyal et moins amené à quitter l’entreprise. Comment mettre en œuvre des activités engageantes et lesquelles choisir ? Nous vous répondons.

L’engagement collaborateur, qu’est-ce que c’est ?

L’engagement collaborateur est l’osmose entre les besoins du collaborateur et les objectifs de l’entreprise. En d’autres termes, l’engagement collaborateur dépend du degré d’implication du salarié pour atteindre les objectifs de l’entreprise – objectifs avec lesquels il est totalement en accord.

L’engagement collaborateur provient de l’expérience collaborateur, c’est-à-dire toutes les actions mises en place par l’entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail des collaborateurs. Cela passe par la valorisation des compétences, la reconnaissance, l’état du lieu de travail, la qualité du matériel, les valeurs de l’entreprise, la mobilité interne, la bonne communication entre les employés et les employeurs, les team building, les moments d’équipe, la séparation vie professionnelle et vie privée… Cette liste est non exhaustive.

À quoi sert l’engagement collaborateur ? Quels en sont les effets ?

Un collaborateur engagé est plus productif, plus loyal et développe un sentiment d’appartenance qui augmente ses performances dans l’entreprise. Un salarié engagé place le bien-être et la réussite de l’entreprise dans ses priorités, il préférera profité de la mobilité interne de l’entreprise plutôt que de postuler dans une autre entreprise, il transmettra les valeurs et la culture de l’entreprise aux nouveaux arrivant et à son entourage, il sera l’ambassadeur de l’entreprise et prendra à coeur son expansion et son évolution. Il sera moins enclin à démissionner et donc évite aux RH le travail colossal du recrutement.

Grâce à l’engagement collaborateur, les performances de vos salariés seront boostées. Les DRH, et les Ressources Humaines en général, n’auront plus de mal à gérer les talents. 

 Comment améliorer l’engagement des collaborateurs ?

Engager ses collaborateurs n’est vraiment pas difficile. Voici quelques conseils pour améliorer l’expérience collaborateur et donc engager vos salariés.

  • Intégrez le comme il se doit

Dès son arrivée, lors de l’onboarding, et parfois même dès l’entretien d’embauche, les collaborateurs veulent se sentir appréciés, valorisés dans l’entreprise. Les managers et les employeurs doivent profiter de leur expérience pour guider et prendre sous leurs ailes les nouveaux talents.

Un management directif est clairement un motif de désengagement. Prenez le temps de reconnaître les compétences de vos employés et de vos équipes. Vous pourrez alors les manager de façon participative. L’engagement part directement de la manière de manager. Un onboarding de qualité, une bonne communication, une formation complète et des outils performants en font partie.

  • Prenez en compte la personnalité du collaborateur

Tout le monde ne s’épanouit pas de la même manière. Certains sont férus de travail quand d’autres tiennent à la séparation vie professionnelle et privée, certains vont vouloir travailler en équipe, d’autres préfèrent être seuls… Tout le monde est différent, il faut apprendre à jongler entre les envies et les besoins des collaborateurs.  Et ça, c’est le rôle du manager. Optez pour une stratégie d’organisation des performances : si un des salariés s’épanouit plus dans un domaine que dans un autre, trouvez une façon de lui donner plus de responsabilités dans ce domaine, et inversement. 

  • Permettre aux collaborateurs de s’exprimer

Et surtout, de leur faire sentir qu’ils ne parlent pas dans le vent. Un de vos collaborateurs vous fait remonter un problème ? Écoutez-le et essayez de trouver ensemble une solution, une nouvelle organisation, si cela est possible. Il se sentira en confiance et aura le sentiment de pouvoir parler, dire ce qu’il pense, lorsqu’il en ressent le besoin. Cela fait partie des premières causes de satisfaction au travail. 

N’oubliez pas non plus que vos équipes ont besoin de reconnaissance. Plus les salariés seront reconnus ou félicités (oui, un simple “merci pour ton travail” fait l’affaire), plus ils participeront au développement de l’entreprise et auront un sentiment d’appartenance à la culture de l’entreprise. C’est un des leviers de motivation.

  • Organisez des événements corporate

Et pas seulement la réunion de rentrée ou une journée d’étude. Non, un véritable team building pour rassembler les collaborateurs et leur permettre d’apprendre à tous se connaître. Un repas au restaurant, un escape game, une soirée karaoké ou blind test ou même un atelier bien-être… Tellement d’activités s’offrent à vous qu’il est difficile de choisir. Un team building est un événement dont vos collaborateurs se souviennent !

  • Intégrez des plateformes d’engagement collaborateur

Il en existe de toutes sortes : RSE, associatives, ludiques ou les 3 en même temps. La plateforme d’engagement est un moyen pour le collaborateur de développer un sentiment d’appartenance : il fait partie d’une société qui met en place des choses personnalisées et dédiées aux salariés. Cela peut devenir un levier pour lui : s’il apprécie la démarche, il ne quittera pas l’entreprise pour une société qui ne pratique pas cette méthode d’engagement.

En plus de tout ça, vous devez faire attention au niveau de la QVT : les locaux sont-ils fonctionnels ? Le matériel est-il adapté ? Ses objectifs sont-ils SMART ? A-t-il les outils nécessaires pour les réaliser ? Ce sont les questions que les managers et la direction doivent se poser tous les jours. Si la réponse à une de ses questions est “non”, alors il y a un problème.

Vous vous demandez peut-être pourquoi on ne parle pas du salaire comme pilier d’engagement. Tout simplement parce qu’il n’en est pas un. Il est, par contre, un des premiers facteurs de désengagement. Un salaire trop bas, même si le salarié est engagé, fera qu’il réfléchira à 2 fois avant de refuser une offre d’emploi d’une autre entreprise. Vous devez donc prendre en compte les prétentions salariales de vos collaborateurs et les payer en conséquence. 

Valorisez aussi le travail bien fait, récompensez vos collaborateurs qui travaillent bien. Le micro management (épier les moindres faits et gestes de vos collaborateurs) n’est pas une source d’engagement, bien au contraire. Faites leur confiance, mais faites attention à bien valoriser les bonnes actions. Dites quand ça ne va pas, pour que le collaborateur s’améliore, mais n’oubliez pas de dire quand ça va.

Grâce à tous ces conseils, vous arriverez à engager vos collaborateurs. À vous la fin du turn-over, du recrutement, et bonjour à la performance !

Demande d'information